Dimanche 23 août à 17h :
Orgue et récitants

“Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran”
d’Eric-Emmanuel Schmitt

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin, orgue
Pierre-Marie Escourrou, récitant
Pauline Choplin, récitante

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin
© DR
Pauline Choplin
© Lisa Lesourd
Pierre-Marie Escourrou
© DR

“Monsieur Ibrahim et les fleurs du coran”

D’après le roman d’Eric-Emmanuel Schmitt (2001).

 Dans les années soixante, rue Bleue, Moïse, onze ans, mal aimé, supporte comme il le peut de vivre seul avec son père. Monsieur Ibrahim, le vieux sage, tient l’épicerie arabe et contemple le monde de son tabouret. Un jour, le regard de Monsieur Ibrahim rencontre celui de Momo et, de conversation en conversation, la vie devient plus souriante et les choses ordinaires, extraordinaires.

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin

 Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin est issue d’une famille de musiciens qui lui enseigne le piano dès son plus jeune âge. Après des études musicales (piano, orgue et harmonie) à l’Ecole Nationale de Musique du Mans couronnées par le prix du Ministère de la Culture en 1980, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Rolande Falcinelli où elle obtient un Premier Prix d’orgue et un Premier Prix d’improvisation ainsi que les prix d’harmonie, de fugue et de contrepoint (classes de Jean Lemaire, Michel Merlet et Jean-Claude Henry).

Titulaire du Grand-Orgue de Saint Jean-Baptiste de la Salle à Paris entre 1983 et 2013, elle est titulaire adjointe du Grand-Orgue de Saint Sulpice à Paris avec Daniel Roth depuis 1985. En 1990, elle se perfectionne avec Loïc Mallié et reçoit le second prix d’improvisation (elle est l’unique femme lauréate …) du Concours International d’Orgue de Chartres.

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin poursuit une brillante carrière de concertiste (en soliste, avec instrument et avec orchestre) dans le monde entier : elle a parcouru plus d’une trentaine de pays. Considérée par ses pairs comme l’une des meilleures improvisatrices de sa génération, elle se produit également dans le cadre de concerts « orgue et récitant » notamment avec Pierre Arditi, Pauline Choplin, Pierre-Marie Escourrou, Didier Flamand, Brigitte Fossey, François-Eric Gendron, Michael Lonsdale, , Marcel Maréchal et Guillaume Marquet. En 2019, elle s’est également produite avec des comédiens étrangers en Allemagne et en Finlande.

Sa sensibilité à l’improvisation l’amène à donner des Master-Class tant en France qu’à l’étranger tel que pour l’AGO National Convention de 2012 et 2006 ainsi qu’à animer des académies (Londres, Biarritz, Kevlar, Stockholm, USA, etc.). Elle est également régulièrement sollicitée dans les jurys de concours nationaux et internationaux (AGO Chicago 2006, Concours international Chartres 2008, Concours Karl Nielsen Odense 2011, AGO Nashville 2012, Longwood Gardens 2013, Miami 2014, Québec 2014, Dublin 2014, Chartres 2016, Odense 2017, Saint Albans 2017, Schwäbisch Gmünd 2019, etc.) Elle a été nommée Professeur d’orgue en interprétation et improvisation au Royal College of Music de Londres en 2008. Elle a également été professeur invitée à la Yale University – New Haven USA (Nov 2010). Elle s’est produite en septembre 2017 dans le cadre du cycle de concerts de l’église Saint-Sulpice où elle a improvisé, pour la première fois en ce lieu, sur un film muet (La passion de Jeanne d’Arc de C.Th. Dreyer). Depuis, elle renouvelle régulièrement cette expérience en France et à l’étranger : en particulier, elle a été invitée dans le cadre de la Fête du Cinéma (Paris – 2019) à improviser sur “Le dernier des hommes” de Murnau ainsi que pour un ciné-concert dans le cadre des AGO 2020 (Atlanta).

Ses enregistrements, qui comprennent des œuvres depuis Bach jusqu’aux compositeurs contemporains et des improvisations, ont reçu les louanges de la presse spécialisée. Son dernier enregistrement (Mendelssohn, Bédard) a été récompensé de 5 diapasons (Diapason, juin 2008).

Pauline Choplin

Pauline CHOPLIN est née dans une famille d’artistes, ce qui l’amène très jeune à entrer au conservatoire : elle y obtiendra un D.E.M de piano, formation musicale et musique de chambre en 2010. Parallèlement, elle suit les cours de musicologie à La Sorbonne dont elle obtient, la même année, la licence de musicologie.

Également attirée par la scène, elle est reçue au cours Florent en 2009 et achève ses trois années de formation en 2012 : elle a travaillé notamment avec David Garel, Marc Voisin, Blandine Lenoir, Jean-Pierre Garnier, Suzanne Marrot, etc.

Depuis 2011, elle se produit régulièrement lors de lecture avec improvisation à l’orgue, seule ou avec Michael Lonsdale, Brigitte Fossey, Guillaume Marquet, Pierre-Marie Escourrou, Didier Flamand…

En 2013, elle est apparue à la télévision dans deux épisodes de l’émission « Suspect n°1 ».

Coté théâtre, elle a tenu en 2012 le rôle principal dans la pièce « Le Jardin aux Epines » d’Alexandra Desbiolles au théâtre Le Proscenium. Elle a aussi tenu le rôle de La Fiancée durant l’année 2014 et 2015 dans « Noces de Sang » de Frederico Garcia Lorca au théâtre de Ménilmontant, mis en scène par Rubia Matignon.

En 2015, elle tient le rôle d’une mariée dans l’opéra « Le Cid » de Jules Massenet au Palais Garnier, mis en scène par Charles Roubaud.

Fin 2015, elle porte le rôle de Joséphine dans la pièce de François Borand : « Sur les Genoux de Papa » au théâtre de Ménilmontant, mis en scène par Rubia Matignon, rôle qu’elle a repris en Mars 2017.

En 2016, elle tient le rôle d’Anna dans « La Dame au Petit Chien » et d’Elena dans « L’Ours », deux pièces de Tchekhov, à L’Atelier à Spectacle de Vernouillet, mis en scène par Pierre-Marie Escourrou.

En 2016, elle tient le rôle de Gaëtane dans la pièce d’Axel Sénéquier, « Comme un Lundi » : la pièce a été donnée à Paris jusqu’à mars 2017 au théâtre Le Passage Vers Les Étoiles, dans une mise en scène de David Garel. Cette pièce a été reprise pour un mois au festival d’Avignon Off en juillet 2017 et à nouveau, pour la même durée, au festival de juillet 2018. La pièce poursuit également son tour de France en 2018 sur Conflans Saint Honorine, Vichy, Marseille, etc.

Tout en donnant différentes lectures (Carvin, Clamecy, Lyon, etc.), elle a été sélectionnée pour faire partie de la distribution de Peau d’âne, spectacle musical qui s’est déroulé d’octobre 2018 à février 2019 à Paris, au théâtre Marigny. Elle y était également la doublure de la narratrice et de la Rose, rôles tenus par Claire Chazal

Pierre-Marie Escourrou

 Ancien élève du conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris aux cotés de Muriel Robin, Didier Bourdon, Robin Renucci ….il se produit sur de nombreuses scènes parisiennes, nationales et internationales. Il tourne dans de nombreux films et téléfilms et se consacre maintenant à la direction de sa compagnie théâtrale, la Compagnie de l’Ange, jouant et mettant en scène de nombreux auteurs, et à l’enseignement de son art. son gout éclectique croise celui de Sophie-Véronique et Pauline Choplin en unissant leur travail au service de la lecture de textes accompagné par des improvisations à l’orgue.

du 23 août
au O6 septembre

Cathédrale de Monaco

Entrée Libre
Tél. : +377 98 98 83 03