L’AUTRE MOITIÉ D’UN SONGE

DIMANCHE 10 JUILLET • 17H

SPECTACLE MUSICAL

Sur des textes d’Alicia Gallienne
Pauline Choplin et Mathias Maréchal, lectures
Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin,
improvisations à l’orgue
Mise en espace d’Anthony Cochin

« Dès les premières lignes, ce livre est venu s’installer en moi avec une force émotionnelle aussi puissante qu’envoûtante, force qui ne m’a quittée qu’au dernier poème. »

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin

© DR

« Sophie-Véronique me parla avec ferveur et émotion d’Alicia Gallienne ; une jeune femme partie trop vite dans sa vingtième année et qui, se sachant condamnée a écrit trois années durant, de ses dixhuit ans jusqu’à sa mort, des poèmes splendides. (…) les mots d’Alicia sont puissants, beaux, extraordinairement vivifiants. »

Mathias Maréchal

© Damiano Signorelli

PAULINE CHOPLIN

Pauline Choplin obtient en 2010 un D.E.M de piano, formation musicale et musique de chambre au Conservatoire en même temps qu’une licence de musicologie à la Sorbonne.

Également attirée par la scène, elle est reçue au cours Florent en 2009 et achève ses trois années de formation en 2012 : elle a travaillé notamment avec David Garel, Marc Voisin, Blandine Lenoir, Jean-Pierre Garnier, Suzanne Marrot, etc.

Depuis 2011, elle se produit régulièrement lors de lectures avec improvisation à l’orgue, seule ou avec Michael Lonsdale, Brigitte Fossey, Guillaume Marquet, Pierre-Marie Escourrou, Didier Flamand…

Elle se produit également à la télévision, comme en 2013, où elle apparaît dans des épisodes de l’émission « Suspect n°1 ».

Coté théâtre, elle tient des rôles dans les pièces suivantes :

2012 : Le Jardin aux Epines d’Alexandra Desbiolles (rôle principal)

2014 / 2015 : Noces de Sang de Frederico Garcia Lorca, (rôle de La Fiancée)

2015 : Le Cid, opéra de Jules Massenet (rôle d’une mariée) et Sur les Genoux de Papa de François Borand (rôle de Joséphine qu’elle reprend en 2017)

2016 : La Dame au Petit Chien (rôle d’Anna) et L’Ours (rôle d’Elena) de Tchekhov et Comme un Lundi d’Axel Sénéquier (rôle de Gaëtane). Cette pièce a été reprise en 2017 et 2018 au festival d’Avignon Off ainsi qu’en 2018 pour une tournée en France.

Tout en donnant différentes lectures (Carvin, Clamecy, Lyon, etc.), Pauline Choplin a été sélectionnée en 2018 pour faire partie de la distribution de Peau d’âne, spectacle musical qui s’est déroulé jusqu’en février 2019 à Paris, au théâtre Marigny. Elle y était également la doublure de la narratrice et de la Rose, rôles tenus par Claire Chazal.

© DR

SOPHIE-VÉRONIQUE
CAUCHEFER-CHOPLIN

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin est issue d’une famille de musiciens qui lui enseigne le piano dès son plus jeune âge. Après des études musicales (piano, orgue et harmonie) à l’École Nationale de Musique du Mans couronnées par le prix du ministère de la Culture en 1980, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Rolande Falcinelli où elle obtient un Premier Prix d’orgue et un Premier Prix d’improvisation ainsi que les prix d’harmonie, de fugue et de contrepoint (classes de Jean Lemaire, Michel Merlet et Jean-Claude Henry).

Organiste émérite du Grand-Orgue de Saint Jean-Baptiste de la Salle à Paris (1983 – 2013), elle est titulaire adjointe du Grand-Orgue de Saint Sulpice à Paris avec Daniel Roth depuis 1985. En 1990, elle se perfectionne avec Loïc Mallié et reçoit le second prix d’improvisation (elle est l’unique femme lauréate) du Concours International d’Orgue de Chartres.

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin poursuit une brillante carrière de concertiste (en soliste, avec instrument et avec orchestre) dans le monde entier : elle a parcouru plus d’une trentaine de pays. Elle se produit également dans le cadre de concerts « orgue et récitant » notamment avec Pierre Arditi, Pauline Choplin, Pierre-Marie Escourrou, Didier Flamand, Brigitte Fossey, François-Eric Gendron, Michael Lonsdale, Marcel Maréchal et Guillaume Marquet. En 2019, elle s’est également produite avec des comédiens étrangers en Allemagne et en Finlande. Récemment, elle a créé, avec deux comédiens et un metteur en scène, un spectacle musical sur les poèmes d’Alicia Gallienne, La moitié du songe m’appartient.

Sa sensibilité à l’improvisation l’amène à donner des Master-Class tant en France qu’à l’étranger tel que pour l’AGO National Convention de 2006 et 2012 ainsi qu’à animer des académies (Londres, Biarritz, Kevlar, Stockholm, Schwäbisch Gmünd, USA, etc.). Elle est également régulièrement sollicitée dans les jurys de concours nationaux et internationaux (AGO Chicago 2006, Concours international Chartres 2008, Concours Karl Nielsen Odense 2011, AGO Nashville 2012, Longwood Gardens 2013, Miami 2014, Québec 2014, Dublin 2014, Chartres 2016, Odense 2017, Saint Albans 2017, Schwäbisch Gmünd 2019, etc..).

Elle a été nommée Professeur d’orgue en interprétation et improvisation au Royal College of Music de Londres en 2008. Elle a également été professeur invitée à la Yale University – New Haven USA.

Elle s’est produite en septembre 2017 dans le cadre du cycle de concerts de l’église Saint-Sulpice où elle a improvisé, pour la première fois en ce lieu, sur un film muet (« La passion de Jeanne d’Arc » de C.Th. Dreyer). Depuis, elle renouvelle régulièrement cette expérience en France et à l’étranger : en particulier, elle a été invitée pour la Fête du Cinéma (Paris – 2019 et 2020). Elle se produira prochainement dans ce cadre en Nouvelle Ecosse ainsi qu’à Toronto.

Biography caption

MATHIAS MARÉCHAL

Après l’ENSAT T, Mathias Maréchal poursuit sa formation en Russie auprès d’Anatoli Vassiliev, avec lequel il collabore à maintes reprises. Puis il rejoint Romane Bohringer et Denis Lavant pour Roméo et Juliette, mis en scène par Hans Peter Cloos. Sa route d’acteur rencontre celles des metteurs en scène tels que Jacques Kraemer, William Mesguich, Jean-Claude Falet, Alexandra Tobelaim, Marcel Maréchal, Gilles Bouillon, Walter Manfrè, Hervé Van Der Meulen…

Il fut Gérard de Nerval pour la télévision dans une réalisation de Jean-Daniel Verhaeghe, avec qui il a collaboré régulièrement. Plus récemment dans Amphitryon, il croise pour la troisième fois le chemin de Stéphanie Tesson, avec laquelle il a inauguré la réouverture du Théâtre de Poche- Montparnasse en 2013 avec Le Mal court d’Audiberti. Sa voix intéresse la radio, il enregistre des fictions pour Radio France-Inter et France Télévision.

En mai prochain il reprend au Théâtre 13 à paris, Rabelais, spectacle dans lequel il joue le rôle de Pantagruel mis en scène par Hervé Van Der Meulen. Il collabore à maintes reprises avec des musiciens de renom pour des spectacles musicaux comme Les animaux en carnaval dirigé par Nicolas Simon à la Cité de la musique et de la danse de Soissons, ou encore L’histoire du soldat de Stravinsky joué au Théâtre du Jeu de Paume à Aix en Provence dirigé par Yannis Pouspourikas. Il s’apprête à reprendre le rôle de Robespierre dans Appelle-moi Olympe de Sophie Mousset, mis en scène par Jean-Claude Falet.

Par ailleurs il prépare depuis de nombreuses années de jeunes actrices et acteurs, à l’école de « l’Athanor », pour intégrer les écoles nationales de France, Belgique et de Suisse.

Depuis octobre dernier, il enseigne dans une nouvelle école de théâtre parisienne « L’artistic théâtre » dirigée par Frédérique Lazarini.