MOBY DICK

DIMANCHE 3 JUILLET • 17H

CRÉATION – SPECTACLE « TOUT PUBLIC »

D’après le roman d’Herman Melville
Thibault de Montalembert, lecture
Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, improvisations à l’orgue

« Lorsque Batiste-Florian Marle-Ouvrard m’a contacté pour que nous fassions ensemble quelque chose à l’occasion du festival d’orgue de Monaco, j’ai presque immédiatement pensé à Moby Dick.

Ce maître livre, sans doute un des plus grands de la littérature mondiale du 19e, n’est jamais très loin dans mes souvenirs. À portée de main dans ma bibliothèque.

L’océan, immense, imprévisible! La chasse désespérée du capitaine Achab! Moby Dick, la mythique baleine blanche! Objet de toutes les peurs et de tous les désirs ! Qui toujours échappe au désir incessant du chercheur d’absolu !

Quelle jubilation d’entrelacer les mots de Melville et le souffle des grandes orgues en un dialogue tour à tour fluté, aérien, suspendu ou à contrario rageur, grondant, tonitruant!

C’est donc avec craintes et tremblements, comme il se doit lorsqu’on s’attaque au Léviathan, mais également avec jubilation que nous nous proposons pendant une heure d’emmener notre auditoire dans un voyage aux coeur des ténèbres, pour paraphraser un autre grand écrivain amoureux de l’océan. »

Thibault de Montalembert

© DR

© Arno Lam

THIBAULT DE MONTALEMBERT

Après être passé par la classe libre du cours Florent, Thibault de Montalembert a poursuivi sa formation à l’école des amandiers dirigée par Patrice Chéreau et Pierre Roman.

Il est ensuite engagé dans la troupe du théâtre des Amandiers où il reste deux ans et travaille sous la direction de Patrice Chéreau, Pierre Roman et Luc Bondy.

Puis il rencontre Arnaud Desplechin qui l’engagera dans ses trois premiers films : La vie des morts – La sentinelle – Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle).

À la même époque, il est engagé comme pensionnaire à la Comédie- Française où il joue sous la direction de Marcel Bluwal, Simon Eine, Jean-Pierre Vincent et Jean-Paul Roussillon.

Âpres avoir quitté la Comédie-Française, il enchaîne les projets au théâtre avec Alfredo Arias, Thierry de Peretti, Hélène Babu, Roger Planchon, Salomée Lelouche, Charles Templon… et au cinéma avec Regis Wargnier, Rachid Bouchareb, Bertrand Bonello, David Michôd, Blandine Lenoire, les frères Foenkinos, Ruben Alves…

A la télévision, où il joue dans de nombreux téléfilms, il accède à la reconnaissance publique grâce à la série Dix pour Cent créée par Cédric Klapisch et produite par Dominique Besnehard. La série est récompensée en 2021 par l’Emmy Awards de la meilleure série en comédie.

Il enregistre également depuis plusieurs années de nombreux livres audio pour Galimard Audiolib ou encore Lizzi (plus d’une trentaine à ce jour). Il fait régulièrement des lectures publiques.

Il est depuis 1999 la voix officielle de l’acteur Hugh Grant.

Il fait également de la mise en scène et fonde son école en 2009.

© Vera Undritz

BAPTISTE-FLORIAN MARLE-OUVRARD

Baptiste-Florian Marle-Ouvrard fait partie des organistes de l’école d’orgue française actuelle, défendant un répertoire éclectique tout en donnant une part importante à l’art de l’improvisation.

Après de brillantes études au Conservatoire de Paris (CNSMDP), où il a reçu notamment l’enseignement d’Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Pierre Pincemaille, Jean-François Zygel et François‑Xavier Roth, il est lauréat de nombreux concours internationaux : premier prix et prix du public du Concours international d’improvisation de Leipzig (2009), premier prix et prix du public du Concours international d’improvisation de Luxembourg (2011), lauréat du Concours M. Tariverdiev à Kaliningrad (Russie, 2011), deuxième prix ex-æquo et prix du public du Grand Prix d’improvisation de Chartres (2012) et prix Clarence Snyder du Concours international de Longwood Gardens (États-Unis, 2013).

Organiste titulaire des grandes orgues Abbey de l’église Saint-Vincentde- Paul de Clichy-la-Garenne depuis 2001, il est nommé en 2015, organiste titulaire des grandes orgues de l’église Saint-Eustache à Paris.

Son intense activité de concertiste le mène à se produire à travers toute l’Europe ainsi qu’en Russie, au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Afrique du Sud.

Également pédagogue, il enseigne l’improvisation et le répertoire français lors d’académies et de classes de maîtres. Également passionné par l’accompagnement de films muets, il collabore régulièrement avec la Cinémathèque française de Paris. Bien que possédant un très vaste répertoire, il n’hésite pas à inscrire à ses programmes des transcriptions d’oeuvres symphoniques.

Il continue par ailleurs d’explorer les mélanges les plus audacieux entre l’orgue et d’autres formes d’expressions artistiques, danse, oeuvres graphiques, musiques électroniques. En 2016, il collabore avec le chorégraphe américain Dylan Crossman pour la création du ballet Souffle sur l’étang dans le cadre du festival Toulouse les Orgues. En 2017, il crée le duo Prière avec le clarinettiste Yom dans un programme à la croisée des influences, classique, jazz et klezmer. Ce duo a enregistré un album sur l’orgue Rieger de la Philharmonie de Paris pour le label Buda musique.

Le grand orgue de la Cathédrale de Monaco © Direction de la Communication